Alors qu’aujourd’hui 96% des internautes se disent influencés par la réputation numérique d’une marque ou d’une personne physique, il n’a jamais été aussi crucial de manager son image en ligne. Avec une quantité infinie d’informations disponibles en un clic, les algorithmes des moteurs de recherche font la part belle aux consommateurs et à leur avis en toute transparence. Il est indispensable dans ce contexte de piloter sa notoriété et de réguler sa e-reputation. Au préalable de toute action, voici donc 7 conseils pour gérer votre réputation en ligne en tant qu’entrepreneur :

Envie d'entreprendre sereinement ?
Discutons-en !

1. Définissez les bases de votre présence numérique

La construction de votre e-réputation ne doit pas se faire par hasard. En définissant des bases solides en amont, vous augmenterez l’efficacité de vos efforts.

  • Définissez l’image que vous souhaitez véhiculer
  • Définissez votre cible
  • Identifiez les mots-clés les plus recherchés liés à votre activité
  • Identifiez les influenceurs les plus suivis dans votre domaine

2. Faites un bilan initial de votre e-réputation

Alors que vous avez pris la décision d’entamer une démarche active de management de votre e-réputation, il convient d’abord de faire un bilan initial de votre présence numérique.

Google détient 91,5% des parts de marché (source : StatCounter, 2018) de la recherche en ligne en France, il sera ainsi le reflet de votre image. Commencez alors par taper votre nom dans la barre de recherche de Google et observez ce qui apparaît dans les résultats « tous », mais également « images » et « vidéos ».

Procéder à la suppression de tous les contenus négatifs ou peu professionnels qui apparaissent (et pour lesquels vous avez la main).

Profitez de l’application du règlement européen sur la protection des données (RGPD) pour exiger un droit à l’oubli sur les plateformes qui hébergeaient des informations sur vous sans votre consentement.

3. Accordez une place centrale aux réseaux sociaux

Maitriser votre présence et vos interactions sur les réseaux sociaux est essentiel à votre e-réputation. Avec des journées bien remplies, surtout au lancement de votre entreprise, vous privilégiez les actions visant à développer votre activité, quitte à négliger les réseaux sociaux. Pourtant pour développer et entretenir un portefeuille client, ces plateformes représentent un canal privilégié pour promouvoir vos services (social selling).

Premièrement, assurez-vous d’être présent sur les sites les plus pertinents pour votre activité :  LinkedIn, Facebook, Twitter (et dans une certaine mesure Instagram, YouTube ou Pinterest).

Vos profils sur les réseaux sociaux sont vos cartes de visites en ligne, assurez-vous de les tenir à jour et d’y inclure le plus d’informations valorisantes possible. Si vous êtes à la tête d’une boutique, ce sera pour vous l’occasion de partager des photos des grands évènements qui rythment la vie des lieux.

Essayez d’entretenir une relation de proximité avec vos abonnés grâce à du contenu actuel et pertinent. Pour sortir du lot, l’authenticité et l’accessibilité priment : quand 89% des messages (source : SproutSocial, 2016) postés sur les pages entreprise par les internautes restent sans réponse, vous vous différencierez en étant réactif.

4. « Professional branding » : alimentez et entretenez votre présence numérique

Alors que le « personal branding » consiste à promouvoir son image en s’appuyant sur des techniques de marketing et de communication habituellement utilisées pour les marques, le « professional branding » sert plus particulièrement à asseoir sa réputation en tant que qu’expert reconnu dans un domaine d’activité.

Maintenant que vous êtes présent sur les réseaux sociaux – il vous est également indispensable de créer un compte Google My Business, comportant votre adresse, votre numéro de téléphone et vos horaires d’ouverture. Cette démarche est essentielle pour que votre boutique puisse bien figurer dans les recherches Google ainsi que sur Google Maps. Entièrement gratuit, l’enregistrement de votre entreprise sur Google My Business vous permettra d’être perçu comme deux fois plus fiable !

5. Faites une veille régulière

Faire une veille performante et fréquente sur l’actualité de votre secteur vous donne les armes nécessaires pour proposer des solutions pertinentes et répondre aux interrogations de vos clients.

Les outils tels que Mention, Google Actus et Buzzsumo vous permettent de faire des recherches par thématiques ou mots clés.

Partagez ensuite le contenu qui vous paraît le plus intéressant (curation de contenu) avec votre réseau. Ainsi, vous apporterez une vraie valeur ajoutée à votre présence digitale, vous vous positionnerez en tant que spécialiste et capterez peut-être ainsi de nouveaux prospects.

6. Anticipez les situations de crise

Etre présent et actif sur Internet permet également d’être attentif à ce qui se dit sur vous et sur votre entreprise.

Il est essentiel de se tenir au courant : vous pourrez repérer une contre-vérité, une rumeur ou un avis négatif susceptible de porter atteinte à votre e-réputation. Vous pouvez ainsi vous « googliser » ou enregistrer vos mots clés dans Google Alerts, pour recevoir une alerte à chaque mention.  

Ces attaques provenant de clients mécontents ou de personnes malveillantes (« troll ») doivent être traitées au cas par cas. Une discussion en message privé sera nécessaire avec un client. Les trolls, quant à eux, provoquent pour avoir une réponse violente. Les ignorer reste encore la contre-attaque la plus efficace.

7. Séparez votre vie numérique privée et professionnelle

Il est important de garder sa vie (numérique) privée !

Pour éviter de se poser trop de questions, le plus simple de choisir des paramètres de sécurité renforcés sur les réseaux sociaux pour être sûr(e) que vous seul(e) maitrisez vos images.    

Veillez notamment à vérifier les paramètres relatifs aux identifications de vos « amis » – votre réseau n’a pas forcément la même notion de confidentialité.

Pensez à paramétrer les fonctionnalités sur Facebook pour protéger votre de confidentialité. Vous vous assurerez ainsi que ce qui n’est pas professionnel reste invisible aux yeux du public. En règle générale, il est préférable d’adopter un comportement positif sur tous les réseaux, en évitant les prises de position trop fortes, a fortiori si on est entrepreneur.

Grâce à ces quelques conseils, vous ne subirez plus votre e-réputation, vous la piloterez et pourrez devenir un influenceur en partageant du contenu qualitatif. Une fois les premiers retours (positifs) de vos actions, vous ne pourrez plus vous arrêter ! N’oubliez pas, avant de travailler votre e-reputation il vous faut un projet pour vous lancer. Si vous cherchez une idée, n’hésitez pas à nous contacter !